La durée de vie mon chauffe-eau

La durée de vie d’un chauffe-eau est une question qui est souvent posée lorsque le dispositif installé présente quelques signes inhabituels. L’espérance de vie des chauffe-eau varie en fonction de plusieurs facteurs notamment la qualité de l’eau chauffée, et des modèles installés, mais aussi de l’entretien de l’appareil. Les chauffe-eau sont des équipements simples et performants. Ce sont des dispositifs de très grande qualité et qui ont une durée de vie optimale. L’espérance de vie d’un chauffe-eau varie entre 10 et 13 ans.

Les facteurs qui jouent sur l’espérance de vie du chauffe-eau

Plusieurs éléments sont pris en considération pour connaitre la durée de vie d’un chauffe-eau notamment la qualité de l’eau, l’installation, l’entretien et surtout la qualité du chauffe-eau. La qualité de l’eau est facteur important qui joue sur la durée de vie de ce type de dispositif. En réalité, l’eau dure à savoir une eau à teneur de sels minéraux élevés a d’énormes chances de diminuer l’espérance de vie du chauffe-eau. Ce sont les résidus qui vont se coller aux éléments qui chauffent et vont ainsi être à l’origine d’une usure plus rapide. L’installation joue aussi un rôle important dans la durée de vie du chauffe-eau. C’est la raison pour laquelle beaucoup de constructeurs demandent à leurs clients de prendre un professionnel pour avoir une installation de qualité.

En ce qui concerne l’entretien, le chauffe-eau en général ne requiert pas d’entretien bien particulier sauf pour les régions où l’eau est dure. Dans cette zone il est conseillé de vérifier annuellement le degré de corrosion. Mais le plus important reste la qualité du dispositif installé. Les chauffe-eau sont nombreux et variés. Chaque modèle présente des caractéristiques bien déterminées et qui garantissent une durabilité de l’appareil.

Les signes du vieillissement de votre chauffe-eau

Il est important de connaitre les signes qui montrent que votre chauffe-eau commence à se fatiguer. Certains signes ne leurrent jamais. C’est le cas lorsque vous remarquez que l’eau fournie est devenue moins chaude ou bien que l’eau s’épuise plus vite qu’auparavant. Lorsque le chauffe-eau est à gaz, ces phénomènes peuvent s’expliquer par un entassement excessif au fond du dispositif des sédiments. Par contre lorsqu’il s’agit d’un chauffe-eau électrique, il faut savoir que l’un des éléments est surement brulé. Les rouilles sont aussi synonymes de vieillissement. Lorsque vous vérifiez le bas du chauffe-eau et que vous notez la présence de taches de rouille, sachez que c’est un signe de vieillissement. La rouille montre qu’il a forcément une fissure, un début de fuite mesuré et que tout s’accumule sur cette zone.

Mais aussi, lorsque l’eau fournie devient moins limpide qu’auparavant, lorsque vous visualisez une légère coloration il faut penser à changer le matériel. Cette pigmentation est souvent causée par de la rouille qui s’est produite à l’intérieur  de la cuve. En plus, lorsque vous ressentez de l’humidité au niveau de la paroi extérieure de votre chauffe-eau, sachez que ce dernier présente d’une situation pas confortable. Il va falloir vite contacter le plombier et changer l’installation. L’état ou l’âge du chauffe-eau est un élément qui a une grande incidence sur les coûts d’électricité, il est donc important de faire le faire vérifier surtout lorsque l’on achète une veille habitation

Laisser un commentaire